Le cachet de cet ancien duplex est dû en partie à sa structure ancienne, datant de 1910, et à l’omniprésence du bois, qui n’a pas son pareil pour apporter chaleur et convivialité à un intérieur.

Des niches symétriques encadrent le foyer. Conception de l’escalier (Archidesign), structure en acier, garde-corps en verre, pilastres en inox, réalisation des marches et des tablettes en noyer (Michel Robert) – Par Emmanuelle Mozayan-Verschaeve, 9 décembre 2013

 


 

sejour-canape-h

Séparer sans cloisonner

Grâce aux talents réunis de Michel Robert, de Chantal Bastien et de l’architecte, cet ancien duplex comprenant deux appartements a été métamorphosé en une maison unifamiliale avec quatre chambres à coucher, «une rareté sur le Plateau-Mont-Royal», dit Michel Robert, qui a réalisé l’ensemble des travaux. «Chaque espace fait l’objet d’une réflexion, afin que la superficie habitable soit exploitée au maximum», précise-t-il. En fait, la structure du bâtiment a été conservée, mais tout a été défait à l’intérieur. Le plancher a même été abaissé, de façon à bénéficier d’une plus grande hauteur sous plafond côté séjour et côté cuisine. «Les différents niveaux donnent plus de volume dans la maison», souligne Chantal Bastien, qui s’est plus particulièrement chargée de la décoration.

 


 

cuisine-etageres-v

cuisine-ilot-v

Des cadres noirs pour un look urbain

Dans ce projet, la luminosité était un critère essentiel. Les ouvertures ont donc été considérablement agrandies, et une porte-fenêtre donnant sur le séjour a été ajoutée. La cuisine attenante profite au maximum de la lumière naturelle. Cet endroit, imaginé par Chantal Bastien, est habité d’armoires en cerisier. Les façades lisses, les lignes droites et les poignées épurées donnent à la maison un style contemporain, mais le choix du bois lui apporte beaucoup de chaleur. Par ailleurs, la plupart des rangements se trouvent autour du réfrigérateur et grimpent jusqu’au plafond. «Dès l’entrée, on voit la cuisine, et c’est plus beau ainsi», explique Chantal. Convivial et fonctionnel, l’îlot contient plusieurs rangements et un four à micro-ondes. De plus, il permet de délimiter l’espace, le sol étant identique partout.

«Le client souhaitait que toutes les tablettes soient similaires. Et près de la fenêtre, elles créent une aération intéressante.»  — Chantal Bastien


 

salle-diner-table-plancher-vsalle-a-diner-table-cadre-v

Une salle à manger couleur café

Un lieu clair, facile à vivre, à la circulation fluide, où il fait bon recevoir: tels étaient les critères des propriétaires. À l’instar du séjour et de la cuisine, la salle à manger y répond parfaitement. Assorti à la table en noyer aux lignes pures, le grand buffet permet de faire place nette. Il est surmonté d’un tableau qui reprend les différents tons de brun du mobilier. Michel Robert explique que certains éléments, qui ont été pensés au moment de la conception, jouent un rôle important. C’est le cas des portes, qui ont 8 pi de haut. En effet, elles rendent l’espace plus lumineux et intéressant d’un point de vue esthétique. De plus, grâce à un système centralisé — sans aucun fil apparent —, le niveau de la musique d’ambiance peut-être contrôlé de partout.

 


 

chambre-lit-cadre-v

Une douce atmosphère

À l’étage, le bois est également à l’honneur. «Nous souhaitions créer un espace de vie intérieur en continuité, y compris dans la chambre», dit Chantal Bastien, qui précise que tous les matériaux ont été choisis en collaboration avec Michel Robert. En effet, pour eux, le travail d’équipe compte pour beaucoup dans la réussite d’un projet,  et ils forment, avec l’architecte, un beau trio. «L’architecte a un rôle crucial. Son expertise lui permet de s’occuper de la conformité, et d’apporter de bonne idées», dit M. Robert. De même, le savoir-faire du maître d’œuvre est essentiel, car les travaux sont très exigeants. La déco nécessite aussi un œil averti. Ici, le mobilier et la literie aux tons neutres permettent d’utiliser une large palette d’accessoires colorés. Les coussins couleur brique correspondent à la tendance nature qui règne dans la maison.
 






salle-de-bain-vanite-v

En pleine lumière

La salle de bains inspire le bien-être, grâce à la simplicité des éléments et à leurs lignes fluides. Le nécessaire  est là, mais il n’y a rien de superflu, ce qui confère au lieu un style zen. «Nous avons installé un plancher chauffant, pour plus de confort. Quand on a goûté à cela, on ne peut plus s’en passer!» précise Chantal. En face de la baignoire se trouve la douche, dont les portes de verre trempé ont été réalisées sur mesure. Et comme l’éclairage naturel était une priorité, un puits de lumière a été percé. Le soir, des suspensions aux abat-jour de métal façon nid d’abeille prennent le relais. Elles remplacent les appliques traditionnelles qu’on voit généralement dans les salles de bains, et c’est la touche qui change tout!


 

Voir l’article sur le site de CasaTV.ca >